L’enfant perdu

Lorsque j’ai effectué mon stage à la SPA de Lully entre 2016 et 2017, j’ai fait connaissance d’Aaron lors de mes différentes tâches durant cette période. Il n’avait que 7 mois à ce moment.
Il était si différent de tous les autres colocataires, il avait des oreilles droite comme un lynx et il loucher légèrement avec son œil droit et avec son charme et sa manière un peu «maladroite» il vola immédiatement mon cœur, j’étais tombé amoureuse de lui.

C’est arrivé comme ça devait, j’ai emmené Aaron chez nous. A cette époque, “grand-papa” Sunny vivait toujours, lui-même et Monsieur Kaya n’avaient aucun problème avec Aaron et Pitoboy a trouvé un compagnon pour jouer, alors tout le monde était heureux.

Après une certaine période de s’habituer à nous et son nouvel environnement, Aaron a pu explorer avec ses nouveaux camarades le jardin et ses environs.
Aaron avait tellement de choses à découvrir, il devait explorer le monde.
Mais une nuit de mai 2017, alors qu’il faisait agréablement chaud dehors, il n’est pas rentré comme à son habitude. Le lendemain, et la nuit suivante, il ne rentrait toujours pas. Je commençais à vraiment m’inquiéter. J’habite sur une route très fréquentée, peut-être avait-il été heurté par une voiture et était se cacher pour mourir? Ou bien avait-il été attaqué par un animal. J’avais l’esprit plein de telles pensées. Un ami me répétait souvent qu’Aaron reviendrait. Mais l’été passa, l’année touchait à sa fin, et toujours pas d’Aaron. J’avais perdu tout espoir!

Le matin du 2 janvier 2018, j’ai reçu un appel de Mme I * de Cousset, le village voisin dans notre commune.
Mme I avais visité mon site internet et a vu par hasard que la photo d’Aaron ressemble à un chat qu’elle nourrissait depuis 2 mois et qu’elle prenait un peu soin. Elle m’a raconté qu’un jour, alors qu’elle se promenait avec son chien, un nain Collie, un chat les a rejoints et les accompagnée pendant leurs promenades. Cela est apparemment devenu un rituel. Mme I à installer une place spéciale dans son garage pour son “Mimime” (c’est ainsi qu’elle l’appelait) comme ça il avait un endroit chaud et un endroit où il pouvait s’abriter quand il fessait un mauvais temps.

Bien après une longue conversation et quelques “questions de contrôle” comme si Aaron loucher un peu avec un œil droite, il s’est avéré être vraiment mon “fils disparu”.
Vous ne pouvez pas vous imaginer ce qui se passait en moi quand j’ai finalement réalisé qu’Aaron était toujours vivant et que c’était vraiment mon Aaron et qu’il avait trouvé un ange gardien pendent  2 mois – j’étais extrêmement heureuse.
Comme Aaron n’était pas chez elle quand elle ma téléphone, elle m’a appelée quelques heures plus tard pour me dire qu’il revenait de sa promenade et que je pouvais venir le chercher.
Je pris Aaron avec une telle joie dans mes bras, Mme I étais triste de perdre son “mimime” mais en même temps elle était heureuse de savoir qu’il retrouve sa maison et qu’il puisse passer l’hiver au chaud. En attendant, Aaron a retrouvé ses repères et ses “vieilles” habitudes 😊. Il est devenu un beau chat et on voit que Mme I a bien pris bien soins de lui.

Je remercier Mme I de tout mon cœur qu’elle se souciait tellement d’Aaron et qu’elle m’appelait.
Merci, Mme I, vous étiez l’ange gardien d’Aaron! MERCI

*Le nom ne sera pas divulgué

No comments
La Pension Du Chat BottéL’enfant perdu